MARQUER LES OMBRES – VERONICA ROTH 

Coucou la compagnie, je viens aujourd’hui vous parler de ma dernière lecture, et non pas des moindres. Veronica Roth, bien connue comme étant l’auteur de la célèbre trilogie Divergent, vient de sortir un nouvel opus : « Marquer les ombres ». Très excitée à l’idée de la retrouver dans un nouvel univers, je me suis littéralement jetée sur le livre.

Résumé :

Connaître son destin peut être un fardeau, Akos et Cyra vont le découvrir. Akos et Cyra possèdent un don, un pouvoir qui leur est propre. Ils viennent de deux nations différentes. Pourtant, beaucoup de choses les unissent, notamment leur puissance. Ils vont devoir surmonter leurs peurs et bien des épreuves pour espérer survivre.

Mon avis :

Tout d’abord, je trouve la couverture très belle. Les couleurs sont bien choisies et placent bien le livre dans son contexte galactique.

Durant ma lecture, je suis passées par plusieurs sentiments. Tout d’abord, j’étais déçue sur les premiers chapitres. Malgré les nombreux détails donnés par l’auteur, je me suis un peu perdue dans son univers. Je sais bien qu’il faut planter le décor, surtout dans le fantasy où il faut laisser le lecteur imaginer l’univers. Mais là,  c’était quand même un peu long. Il est quand même notable, que Veronica Roth a bien changé son style d’écriture depuis Divergent et j’aime la maturité qu’elle a mis dans ce roman.

Ensuite, vers le milieu de ma lecture (oui oui quand même), j’ai commencé à vraiment me plonger dans l’univers de l’auteur et là, c’était parti. Quand on comprend où veut nous emmener Veronica Roth, la lecture est addictive. La tolérance est le maître mot de ce roman. L’auteur nous fait passer une belle leçon à travers son livre : deux personnes, venant d’ethnies différentes, peuvent s’entendre. Ce n’est pas l’origine d’une personne qui la caractérise, mais la personne elle même.

Les personnages de ce livre sont très attachant, particulièrement Cyra. J’adore les personnages introvertis et là, j’ai eu ma dose. Sa culpabilité étouffante la rend attachante à souhait Elle est tellement blessée par la vie, que j’en ai même eu pitié pour elle par moment.

Akos est également un personnage qui donne envie d’en savoir toujours plus, de creuser plus loin dans son esprit pour découvrir ce qui s’y cache. Je dirai même que on ne sait pas assez de choses sur lui dans ce livre, il me manquait des certaines informations, notamment sur son passé. L’auteur est plus qu’intelligente car je n’ai qu’une envie maintenant : lire la suite.

« Si la pluie et le tonnerre étaient une douce musique aux oreilles des Pithars, c’était le ronronnement des moteurs qui charmait le plus celles des Shotet, parce qu’il représentait le bruit du vaisseau de séjour, celui de notre mouvement le long du flux. »

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Bonne lecture à vous la compagnie.

Publicités

6 thoughts on “MARQUER LES OMBRES – VERONICA ROTH 

  1. Il faudra que je tente un jour ce livre. Je ne suis pas une grande fan de oa série Divergent que je trouve juste pas mal: une bonne idée de base, qui n’est as exploitée de la meilleure des manières à mon goût.
    Le sujet de fe roman a l’air chouette, j’espère que je ne serai pas déçue 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas une des plus grandes fan de Divergent non plus. J’ai bien aimé ma lecture mais sans plus. En revanche, j’ai eté assez surprise du changement de l’auteur pour ce roman. N’hésite pas à me dire si tu le lis et ce que tu en auras pensé 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s