UNE BRAISE SOUS LA CENDRE – SABAA TAHIR

Coucou la compagnie,

Je reviens à vous avec une nouvelle relecture. Après avoir moult et moult fois (oui, j’utilise des expressions anciennes et alors ? HAHA) vu des articles positifs concernant cette saga, je me suis dis qu’il était peut-être temps que je me lance dans la lecture du second tome. Seul hic, je ne me rappelais pas franchement du tome un et je ne voulais absolument rien perdre à ma lecture du tome deux. La seule solution ? Relire le tome un. Oui, j’aurai probablement passé mon été à relire des livres que j’ai déjà lu mais c’est pour mieux me relancer dans des sagas. C’est un mal pour un bien non ? Vous aussi vous relisez souvent des livres que vous avez déjà lu ?

DSC_0014.JPG

Résumé :

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai.

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

Mon avis :

Parlons déjà de la couverture, elle est tout simplement magnifique. Simple mais en même temps, tout à fait dans le thème. Le titre est en relief, couleur or, avec une couverture simple et mat. Je trouve que la couverture de la version originale est également superbe. Alors certes, c’est encore un livre jeunesse mais bon, j’aime tellement ce genre que je ne pourrais m’en passer. L’histoire est très passionnante, dans un monde où la démocratie n’est qu’un sombre rêve. Evidemment, on met un petit peu de romance pour rendre la chose beaucoup plus addictive pour les lecteurs. La sauce est prise, j’étais conquise.

Au début de ma première lecture, j’étais un petit peu blasée par ma lecture. Je trouve que l’on a un peu trop d’alternance de point de vue, c’est la nouvelle mode et je m’en lasse. Je pense qu’il était temps que je change de style de lecture, pour apprécier un peu plus mes livres de genre. A ma deuxième lecture, j’étais dans de bonnes dispositions et j’ai beaucoup plus apprécier.

Elias est un personnage que j’apprécie tout particulièrement. Habituellement, je ne suis pas fan des personnages masculins car je les trouve beaucoup trop clichés. Ne cherchez pas à comprendre, je ne suis pas normale. Vous aussi ça vous arrive ? Donc, Elias est un personnage attachant, avec ce côté attendrissant mais en même temps, il n’est absolument pas parfait et ça, c’est cool. Au début, j’avais quand même un petit peu de mal car sur les premiers chapitres, il est fade, sans vraiment de caractère. Au fil de la lecture, le personnage se dévoile et je suis littéralement tombée amoureuse de lui.

Laia est le personnage idéale selon moi. Courageuse, intelligente et une véritable battante avec du caractère, elle me fait rêver franchement. J’aimerai vraiment avoir autant de courage qu’elle, pour défendre ses idées comme elle le fait si bien. Je me retrouve un petit peu dans son caractère, avec son manque de confiance en elle qu’elle cache par sa motivation et sa détermination. J’ai vraiment envie de voir comment va évoluer son personnage dans le tome deux.

Sabaa Tahir n’a pas lésiné sur tous les aspects de son roman. Les personnages secondaires sont très intéressants également. J’ai beaucoup apprécié le personnage de la Commandante. Finalement, on ne sait pas beaucoup de choses d’elle mais ça l’a rend beaucoup plus intrigante et on voit là le talent de l’auteure. Parlons enfin de mon personnage coup de coeur : Hélène. Un personnage plus vrai que nature, avec faiblesse et force et ça, j’ai beaucoup aimé. On voit là un personnage totalement embrigadé par le système. Sa relation avec Elias est puissant et l’auteure a su mené cette dernière dans les derniers retranchements. J’aimerai beaucoup avoir un peu plus d’informations sur elle dans ce second tome, j’ai hâte de voir ce que Sabaa Tahir nous réserve.

La vie n’est pas toujours ce que l’on pense qu’elle sera, dit Cain. Tu es une braise sous la cendre, Elias Veturius. Tu vas provoquer une étincelle et brûler, ravager et détruire. Tu ne peux pas l’empêcher.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Bonne lecture à vous la compagnie.

Publicités

12 réflexions sur “UNE BRAISE SOUS LA CENDRE – SABAA TAHIR

  1. Estwinch dit :

    J’ai beaucoup aimé ce livre ! Une belle surprise pour moi, je ne pensais pas m’attacher à l’univers et aux personnages. De ce fait, je suis très contente d’avoir dépassé cette crainte, ce livre est complet. J’ai hâte de lire le 2 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s