RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT – DELPHINE DE VIGAN

Coucou la compagnie,

Voilà un roman qui me change un petit peu de mes habitudes de lecture. Malheureusement, je n’ai pas été convaincue par cette lecture. Je sais que ce roman n’est pas mauvais en revanche, juste que la sauce n’a pas pris avec moi, ça arrive et ça m’arrivera encore.

91709020_149581986433146_1945886722168455168_n

Résumé : 

La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti.

Mon avis : 

Je connaissais déjà la plume de l’auteure pour l’avoir découvert au travers de « No et moi » que j’avais malheureusement abandonné car j’avais beaucoup de mal à adhérer à la plume de l’auteure. Néanmoins, j’ai décidé de persister et de lui laisser une chance. Malheureusement, je n’adhère toujours pas. L’auteure écrit avec une grande sensibilité, beaucoup d’émotions mais aussi avec une certaine poésie, ce qui n’est pas un genre littéraire qui me correspond. Je suis contente d’avoir persisté pour vraiment me faire une idée précise de l’auteure, je sais à présent que ces romans ne me sont pas destinés.

La couverture m’a beaucoup intriguée dans un premier temps. Ce sourire sur la femme était-il un sourire de nostalgie ou alors un sourire de bonheur ? Difficile à dire avant d’avoir lu l’histoire mais il est intriguant je trouve. Le roman se découpe en deux parties. Tout d’abord, on a la vie de Lucile, la mère, avec sa famille nombreuse, les années 1950 ou encore les douleurs qui ont terrassé la famille pendant ses années les plus sombres. En seconde partie, on retrouve un passé plus proche avec Manon, la soeur de Delphine qui est donc la narratrice. J’ai été touchée par les mots qu’elle met lorsqu’elle parle des premières crises de Lucile et ces premiers séjours en hôpital psychiatrique : sans jugement, avec grande empathie, elle décrit ses sentiments alors qu’elle était encore jeune et immature.

Concernant mon ressenti, j’ai eu beaucoup de mal avec les passages au présent qui ont troublé ma lecture mais surtout sortie de cette dernière. En effet, tout au long du roman, l’auteure nous fait part des difficultés qu’elle a eu à écrire ainsi que ses réflexions. Les témoignages ne sont vraiment pas faits pour moi mais je comprends tout à fait pourquoi ce roman a fait parler de lui.

Je tiens quand même à féliciter l’auteure pour l’hommage poignant et touchant qu’elle rend à sa mère. Ce roman n’a vraiment pas dû être facile à écrire.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

7 commentaires sur “RIEN NE S’OPPOSE A LA NUIT – DELPHINE DE VIGAN

  1. Pas lu…j’ai seulement lu «D’après une histoire vraie». (Pas certaine si c’est le bon nom du titre). J’avais aimé les procédés stylistiques. Il faut croire que cette autrice et toi, ce n’est pas une relation évidente. Bravo d’avoir poursuivi!

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, je l’ai presque fini mais j’ai fait une pause. Difficile pour moi aussi. Mais j’avais lu juste avant « Les heures souterraines » qui est très différent en terme d’écriture, de récit etc. Donc je reste en demi-teinte. Merci pour le partage. A bientôt!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s