LES OUBLIÉS DU DIMANCHE – VALÉRIE PERRIN

Coucou la compagnie,

Après ma lecture de « Changer l’eau des fleurs », j’ai ressenti le besoin de poursuivre ma découverte de Valérie Perrin, je n’étais pas prête à la lâcher encore. J’avais « Les oubliés du dimanche » dans ma PAL depuis le confinement et c’était le moment idéal pour l’en sortir.

FA391E03-09D2-49D8-B157-54E25C18A72B

Résumé :

Justine, 21 ans, est aide-soignante dans une maison de retraite où elle se sent bien. Elle vit avec un grand -père taciturne et solitaire, une grand-mère peu affectueuse, et son cousin Jules qu’elle considère comme son frère. Marquée par l’accident qui a coûté la vie à ses parents et ceux de Jules, Justine se jette à corps perdu dans le travail… et les histoires des autres, car sa propre histoire lui échappe. Murés dans le silence, ses grands-parents refusent d’évoquer le passé. Alors elle se tourne vers ceux qui se souviennent. Ces « petits vieux » dont elle aime par-dessus tout écouter les souvenirs. Et tout particulièrement ceux d’Hélène, sa résidente préférée, retranchée sur une plage imaginaire de laquelle elle dévoile, par morceaux, l’histoire de sa vie et d’un amour qui a survécu au malheur et à la trahison. Justine passe des heures à l’écouter et consigne son récit dans un cahier bleu. Grâce à Hélène, elle va pouvoir affronter les secrets de sa propre histoire.

Mon avis :

Déjà, j’adore la couverture qui est vraiment inspirante et reflète parfaitement l’ambiance du roman je trouve. L’histoire se déroule, en partie, dans une maison de retraite. J’ai moi même exercé dans ce genre d’établissement en tant que professionnelle de santé et je pense que ce roman m’a vraiment parlé. Entre l’histoire de Justine qui est profondément triste et celle d’Hélène qui donne de l’espoir malgré son douloureux passé, j’ai vraiment adoré ma lecture. Comme pour « Changer l’eau des fleurs », j’ai pris le temps de lire ce roman. J’aurai pu le dévorer en quelques heures. Seulement, je pense sincèrement qu’il faut prendre son temps pour le lire, pour en capter chaque émotion et chaque instant de vie capturé dans ce livre.

La relation avec les personnes âgées est toujours plus intense je trouve. Ils ont apporté leurs pierres à l’édifice et veulent le transmettre. J’aime tellement entendre leurs histoires, leurs petits moments de vie, les entendre parler de leurs amours de jeunesse, de leurs enfants ou petits-enfants voir même arriérés-petits-enfants. Ce roman retranscrit à la perfection cette relation privilégiée entre le soignant (à condition qu’il écoute) et le résident. Pour cela, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman pour essayer de comprendre combien nos aînés peuvent nous rapporter.

Je suis sûre d’une chose à la fin de ce roman: je suis définitivement tombée sous le charme de la plume de Valérie Perrin. Pleine d’empathie, d’émotions mais surtout de moments de vie simples, « Changer l’eau des fleurs » et « Les oubliés du dimanche » sont des odes à la vie, simple et quotidienne. Il faut profiter de chaque instant, aussi insignifiants peuvent-ils paraître, c’est vraiment le message qui ressort à mes yeux de ces livres.

Et vous, vous avez lu ce roman ? Quelles en sont vos impressions ?

6 commentaires sur “LES OUBLIÉS DU DIMANCHE – VALÉRIE PERRIN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s