LE PARFUM DES CITRONNIERS – CRISTINA CAMPOS

Coucou la compagnie,

Ce roman était dans ma liseuse depuis un bon moment avant que je ne me décide à l’en sortir. Pourtant, le résumé me donnait bien envie mais je n’avais jamais plongé mon nez dedans… Vu le nombre de livres que j’ai dans ma liseuse, ce n’est pas franchement étonnant haha.

BBADAF6A-2EC2-488D-A22C-F23611AA5E63

Résumé : 

2010, Majorque Marina et Anna, deux soeurs qui ont passé des années sans se voir à la suite d’un désaccord, sont réunies pour signer la vente d’un moulin dont elles viennent d’hériter de la part d’une parfaite inconnue. Tout sépare les deux femmes. Marina vient de rentrer sur leur île natale après avoir couru le monde pour Médecins sans frontières, tandis qu’ Anna, mariée à un homme qu’elle n’aime pas, n’a jamais quitté l’île. Déterminées à percer le secret qui entoure cet héritage mystérieux, les deux jeunes femmes vont tenter de rattraper le temps perdu… car du temps, Anna n’en a plus beaucoup. Et peut-être est-ce justement l’occasion de faire le point sur sa vie, ce qu’elle regrette et ce qu’elle peut encore réparer.

Mon avis : 

Dans ce roman, on part pour Majorque (voyage assuré) où Marina et Anna ont hérité d’une ancienne boulangerie, avec son charmant moulin, sans même en connaître la propriétaire. Anna, endettée jusqu’au cou par son mari, souhaiterait le vendre. Pourtant, Marina ressent le besoin de poser un peu sa vie après avoir crapahuté dans le monde entier avec Médecin Sans Frontières.

Marina est un personnage que j’ai trouvé vraiment attaché. Son envie de se poser, son envie de maternité, son envie de renouer avec sa famille, tant de point qui en font un personnage attachant et clé de cette histoire. Anna est son extrême opposé. Marié depuis des années à un mari dominant, elle se positionne difficilement dans sa famille avec sa fille et son mari. A cause de ce dernier, elle a même été contrainte de se détacher complètement de la relation avec sa sœur. L’auteure nous pousse à l’empathie avec ce personnage que l’on a tantôt envie de secouer tantôt envie de prendre dans ses bras pour lui dire que l’on comprend, que ça va aller. L’héritage va permettre aux sœurs de se retrouver et de renouer certains liens fragilisés.

Marina se lance également dans la découverte de la propriétaire de la boulangerie. Elle va directement être propulsé dans le passé. Cette partie de l’histoire était un peu longue à mes yeux et ça a un peu terni ma lecture qui était pourtant bien partie. Ne vous attendez pas non plus à beaucoup de discours, c’est principalement descriptif, ce qui rend la lecture assez lourde. Je dois avouer que j’ai aimé cette lecture mais sans plus, elle manque de vitalité à mes yeux. Dommage car l’histoire était plutôt sympathique.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s