J’AIME TOUT CE QUI ME RAPPELLE QUE JE NE SUIS PAS LA SEULE À SOUFFRIR SUR CETTE TERRE – STEPHANIE BUTLAND

Coucou la compagnie,

Avec de commencer cette chronique, est-ce que l’on peut parler de ce titre à rallonge franchement ? C’est quand même un peu trop je trouve… Et vous, pour ou contre les titres à rallonge ? Dites moi ça en commentaires.

96781C90-DCD7-4484-8F5A-6B796250FE63

Résumé :

Loveday travaille dans une librairie d’occasion et préfère la compagnie des livres à celle de ses semblables. Elle reçoit un jour trois mystérieuses livraisons de livres qui la plongent dans les souvenirs de son enfance difficile. Quelqu’un connaît le secret de sa vie. Est-ce Archie, son patron marginal et paternel ? Rob, l’amoureux éconduit qui ne cesse de la harceler ? Nathan, le poète-magicien qu’elle vient de rencontrer, celui qui pourrait l’aider à trouver les mots pour raconter son histoire ? Le moment semble venu pour elle d’affronter son passé et d’enfin tourner la page.

Mon avis :

Je n’ai pas beaucoup vu passer ce roman sur les réseaux sociaux. Pourtant, je pense qu’il y mériterait amplement sa place. Le livre est au centre de cette histoire intéressante. Alors qu’elle travaille dans une librairie d’occasion, Loveday va tomber sur des livres qui lui rappelle de profonds souvenirs, douloureux, de son enfance. Ces livres appartiendraient-ils à sa mère ? Cela parait improbable. La vie de Loveday va en être chamboulée pour le meilleur et pour le pire pour ce personnage qui se mur dans un silence de plomb concernant son passé.

Loveday est un personnage très secret, on va lentement apprendre à la connaître au travers des chapitres qui alternent le présent et son enfance où l’on voit sa dureté. La violence domestique est un sujet qui me touche énormément, il est au coeur de ce roman. J’ai trouvé que l’auteure l’avait amené avec justesse mais surtout beaucoup d’empathie pour les personnages féminins. Loveday se retrouve également dans une famille d’accueil et j’ai trouvé très touchant la relation qu’elle a créé au fil des années. Avec son passé, Loveday a beaucoup de mal à se projeter dans un avenir proche comme lointain et on peut tout à fait parvenir à le comprendre. On va voir cette jolie fleur s’ouvrir doucement au fil du livre pour finalement éclore dans une scène finale qui est émouvante.

Malgré l’abord de sujets graves, on a une lecture qui reste légère par moment et que j’ai pris plaisir à découvrir. Seul hic dans ma lecture, j’ai eu du mal à commencer le livre. Après plus d’une centaine de pages, je ne parvenais toujours pas à comprendre où l’auteure souhaitait emmener le lecteur et ça commencer un petit peu à m’ennuyer…

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

5 commentaires sur “J’AIME TOUT CE QUI ME RAPPELLE QUE JE NE SUIS PAS LA SEULE À SOUFFRIR SUR CETTE TERRE – STEPHANIE BUTLAND

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s