COMMENT J’AI BOYCOTTÉ NOËL (ET SURVÉCU À L’ALASKA) – JULIA NOLE

Coucou la compagnie,

Passer le Noel dans un pays froid, c’est vraiment un de mes rêves. Me réveiller le matin de Noel avec de la neige fraîche ça doit être génial. Ce titre me donnait donc l’eau à la bouche pour son côté sur l’Alaska.

Résumé :

A situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Mon avis :

Coucher avec son patron, le cliché même des romances de Noel, est le problème de Courtney. Ce con prétentieux et arrogant se moque surtout bien d’elle et c’est la douche froide quand Courtney le découvre. Une seule solution va alors s’offrir à elle : aller en Alaska. Seulement, elle ne s’est pas vraiment préparé au climat ou encore au mode de vie dans ce froid. On va suivre Courtney dans la découverte des terres, de leurs habitudes et également de Brad, ce charmant homme à tout faire. Courtney est un personnage très naturel auquel on peut facilement s’identifier. Elle enchaine les gaffes, les accidents ainsi que les peines de coeur. Annoncer à sa famille qu’elle est célibataire est la cerise sur le gâteau. Elle n’a d’ailleurs pas eu le courage de le faire et se retrouver en Alaska pourrait être une aubaine.

Malgré une fin prévisible (comme toute romance), j’ai bien aimé le cheminement de l’auteure pour nous y amenait. J’aime l’ambiance hivernale qui y règne et qui permet au lecteur de voyager un peu dans ces paysages enneigés à travers les lignes. Petit plus pour l’ambiance qui règne dans la ville, très aidant envers son voisin exactement comme je l’imagine dans ce genre de ville recluse. Ce livre est encore une fois idéal pour cette période de fêtes de fin d’année et je vous le recommande totalement.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Un avis sur “COMMENT J’AI BOYCOTTÉ NOËL (ET SURVÉCU À L’ALASKA) – JULIA NOLE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s