LE BONHEUR N’A PAS DE RIDES – ANNE GAELLE HUON

Coucou la compagnie,

Voilà un moment que je souhaite découvrir les livres de l’auteure mais je n’avais pas encore sauté le pas. Pour Noël, j’ai donc commandé ce livre et j’ai été très étonnée, dans le bon sens, de ce que j’ai découvert.

Résumé :

Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle. Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de ce carnet abandonné dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens. Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie.

Mon avis :

Les personnages de ce livre sont nombreux, chacun drôle et touchant à sa façon et j’ai adoré les découvrir au long des pages. Ma lecture a été rapide car fluide et sans longueur. Les chapitres s’enchainent sans vraiment s’en rendre compte et on arrive rapidement à la fin assez déroutante. Je dois vous avouer que je ne l’avais pas vu venir et ça joue pour beaucoup dans mon appréciation globale du livre. J’aime être surprise et ça a été le cas, quelques larmichettes ont même coulées pendant ma lecture je dois l’avouer.

La plume de l’auteure est légère. Pour ce livre, elle a créé ce personnage de Paulette de manière si attachante et y a ajouté un petit côté loufoque que j’ai beaucoup aimé découvrir. Ce livre m’a fait penser à ceux d’Aurélie Valognes (et m’a donné envie de les relire d’ailleurs) ainsi que ceux de Virginie Grimaldi, je trouve que dans la manière d’aborder les choses, leurs plumes sont similaires. Du coup, je vous recommande de lire ce livre si vous aimez ceux d’Aurélie Valognes et de Virginie Grimaldi (une de mes auteurs préférés). Ce livre a été un pur moment de plaisir, de lâchage de cerveau pour tomber dans cette auberge un peu particulière avec ces personnages si attachants.

Cette lecture m’a également amené à me questionner moi même sur la manière dont je vois ma fin de vie, dont je vais l’aborder. Ca laisse le lecteur avec ces questions et l’emmène à la réflexion.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

3 commentaires sur “LE BONHEUR N’A PAS DE RIDES – ANNE GAELLE HUON

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s