LA DELICATESSE DU HOMARD – LAURE MANEL

Coucou la compagnie,

Au cours d’une (énième) balade en librairie, je suis tombée par hasard sur ce roman dont j’avais beaucoup entendu parler sur Bookstragram mais dont je ne m’étais jamais plongée dans le résumé. Sans hésitation et après lecture de ce fameux résumé, j’ai acheté cette petite pépite et je ne regrette absolument pas !

40790424_2048242431892681_3687858322792251392_n

Résumé :

Elle est partie aussi loin qu’elle a pu, pour rejoindre le début du bout du monde… et venir s’échouer au pied d’un rocher face à la mer d’Iroise. Elle dit s’appeler Elsa. Elle ne veut pas qu’on lui pose de questions. Qui est-elle ? Que cache-t-elle ? Et lui, que cache sa rudesse ? Lui qui l’accueille sans même savoir pourquoi …
Un roman à deux voix. Deux voix qui se racontent, et se taisent. Deux voix qui laissent place aux pas des chevaux, au vent qui plie les herbes sur la dune, au ressac sur le rivage et aux souvenirs échoués sur le sable.

Mon avis :

Une auteure dont je n’avais jamais entendu parler a su conquérir mon petit coeur avec son roman poignant et son style d’écriture sans chi-chi. Une histoire anodine, des personnages humains et attachants et un paysage qui fait rêver, Laure Manel avait tout pour me plaire et c’est le cas. Dans ce roman, on a une alternance des points de vue lors des chapitres, ce que j’ai trouvé très pertinent au vu de l’histoire. Lors d’une de ses nombreuses balades à cheval, François découvre Elsa, une jeune femme perdue échouée sur la mer en Bretagne.  Sans chercher à savoir pourquoi, il la ramène à son domicile et s’enchaine les découvertes de deux êtres différents. Tout deux très mystérieux, on va en découvrir énormément sur leur passé respectif au long de ce roman. Avec un passé compliqué, Elsa a décidé de tout plaquer de son ancienne vie et de tenter d’en rebâtir une nouvelle. Une étroite colocation va donc prendre place chez François. Alors qu’il va tenter de démêler le vrai du faux chez Elsa, elle va essayer de découvrir qui se cache sous ce personnage amoureux des chevaux.

J’ai beaucoup aimé suivre la reconstruction de la vie d’Elsa, en suivant son point de vue mais également celui de François. On suit également l’acheminement de leurs sentiments respectifs et comment ils vont essayer momentanément de les combattre. Outre son histoire de base, l’auteure évoque également l’équithérapie dans ce roman. Pour en avoir entendu parler, j’étais curieuse d’en apprendre plus et je trouve cela très intéressant d’avoir introduit cette thérapie autour de la romance. Disons que le seul petit bémol à cette histoire est la fin trop prévisible. Malheureusement, c’est bien trop souvent le cas mais je reste quand même sur une très bonne expérience au fil des pages de ce roman et je vous le recommande totalement !

J’ai toujours été un peu transparente, aussi volatile qu’un parfum qui ne tient pas une journée.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Bonne lecture à vous la compagnie.

Un avis sur “LA DELICATESSE DU HOMARD – LAURE MANEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s