LUNDI GROGNON, LUNDI CITATION

Coucou la compagnie,

Je vous retrouve pour mon célèbre (lol) Lundi grognon, lundi citation. Apparemment, celui de la semaine dernière sur Outlander (par ici si vous ne l’avez pas lu), vous a bien plu. Je suis contente que cette thématique vous plaise. Je pense le refaire prochainement avec certaines de mes sagas préférées. Pour aujourd’hui, je me suis contentée de vous présenter des citations qui m’ont marquées ces dernières années.

Citation n°1 : Harry Potter à l’école des sorciers – J.K. Rowling

La peur d’un nom ne fait qu’accroître la peur de la chose elle-même.

Citation n°2 : Fascination – Stephenie Meyer

Je me suis rarement demandé comment j’allais mourir, mais mourir à la place d’un être cher me semble une fin enviable. Je n’ai jamais beaucoup réfléchi à la manière dont je mourrais; même si, ces deniers mois, j’aurais eu toutes les raisons de le faire mais je n’aurais pas imaginé que ça se passerait ainsi. Haletante, je fixais les yeux noirs du prédateur,à l’autre bout de la piéce. Il me rendit mon regard avec fiabilité. C’était surement une bonne façon d’en terminer. A la place d’un autre d’un que j’aimais.Noble pourrait-on dire. Ca devrait compter en ma faveur. Quand la vie vous a fait don d’un rêve qui a dépasser toutes vos espérances, il serait déraisonnable de pleurer sur sa fin. Ce fut avec un sourire aimable et tranquille que le chasseur s’approcha pour me tuer.

Citation n°3 : Le livre perdu des sortilèges – Deborah Harkness

– En tant que scientifique, Diana, je peux vous dire qu’il n’existe rien qui soit qualifiable de « normal ». La « normalité », c’est une fable que les humains se racontent pour se réconforter, quand ils sont confrontés à la preuve que presque tout ce qui les entoure est tout sauf « normal ».

Citation n°4 : Dear John – Nicholas Sparks

Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler.

Citation n°5 : Le combat d’hiver – Jean-Claude Mourlevat

Elle regardait alors, au hasard du voyage, défiler les images secrètes de son âme : le grand fleuve tranquille qui coulait sous les ponts, l’infini poids d’amour des consoleuses, le souvenir tremblotant de ses parents engloutis et, pour toujours, le visage souriant d’un garçon aux boucles brunes.

Sur ce, joyeux lundi. Ne grognons pas trop et j’espère que mon article vous plaira !

2 commentaires sur “LUNDI GROGNON, LUNDI CITATION

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s