LA MAISON DE L’ORCHIDÉE – LUCINDA RILEY

Coucou la compagnie,

Ce n’est plus un secret pour personne maintenant : j’aime beaucoup la plume de Lucinda Riley. Voilà maintenant quelques livres de l’auteure que je lis et je ne m’en lasse absolument pas. Pour mon plus grand plaisir, je me suis plongée tête baissée dans celui-ci sans même en connaître le résumé ou l’histoire.

Résumé :

Dans son enfance, Julia Forrester a passé des moments idylliques dans la serre de Wharton Park. Un immense et magnifique domaine où son grand-père était chargé de prendre soin des orchidées. Des années plus tard, Julia est devenue une pianiste de renommée mondiale. Alors qu’elle fait face à une tragédie personnelle, la jeune femme revient sur les traces de son enfance et renoue avec Christopher, l’héritier de Wharton Park. Un journal intime, écrit dans les années 1940 par le grand-père de Julia, est découvert lors de travaux de rénovation. Quels mystères renferment ces pages ? Dans les méandres de l’histoire de deux familles ravagées par la guerre, Julia va découvrir de sombres secrets qui vont bouleverser sa vie.

Mon avis :

Dans ce livre, l’auteure nous plonge dans l’Orient d’une part, avec un aspect historique que je ne connaissais que très peu, ainsi qu’en Angleterre dans une aristocratie d’avant guerre encore archaïque. L’auteure nous dévoile une histoire familiale assez intense, celle de Wharton Park, et on va suivre les péripéties de ses anciens propriétaires mais également celles des nouveaux.

Dans un premier temps, on va découvrir Julia qui n’est absolument pas un personnage parfait, elle est naturelle avec ses hauts mais surtout ses bras, qui sont assez compréhensibles au vu de son histoire. J’ai beaucoup aimé ce personnage auquel je me suis rapidement attachée. J’avais envie de la prendre dans mes bras pour lui faire un câlin et la réconforter. Dans un second temps, on va découvrir l’histoire mêlée de Bill et d’Harry dont la guerre va totalement modifier les caractères. Harry est assez antipathique à mon goût, je comprends ses choix bien que je ne les cautionne pas. Lidia, l’amante d’Harry, m’a été sympathique bien qu’assez cupide quand on prend suffisamment de recul.Elle a cru en une belle histoire d’amour qui n’en sera pas une, bien au contraire. Olivia, la femme d’Harry, a cru à cette histoire d’amour, au prince charmant et à l’aristocratie. Elle ne connaît que la tristesse dans sa vie sentimentale malheureusement. J’ai eu de la peine pour Olivia au cours de ma lecture.

Je vous avouerai que je m’attendais à cette fin bien qu’elle soit un peu tirée par les cheveux. Malheureusement, on la voit arrivée au fil du livre et j’aurai aimé avoir une autre fin un peu plus crédible. Évidemment, cela n’engage que moi et j’ai lu plusieurs articles où les personnes étaient ravies de cette fin en mode « Happy Ending ». Chacun son avis pour le coup. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé si vous l’avez lu ! Je serai curieuse d’en débattre avec vous pour le coup.

L’auteure nous dévoile des paysages de Bangkok assez intéressant sur un fond de guerre assez méconnu du public. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé cette histoire assez similaires aux autres titres de Lucinda Riley. J’ai aimé y retrouver sa plume, son univers et son sens du détails dans ses descriptions et dans son aspect historique. Je cherche encore le livre de l’auteure qui saura me décevoir un tout petit peu… J’espère bien ne pas le trouver ahah.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Un avis sur “LA MAISON DE L’ORCHIDÉE – LUCINDA RILEY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s