À DEMI-MOT – JENNIFER L-ARMENTROUT

Coucou la compagnie,

Ça me parait vraiment bizarre de vous parler d’un roman que j’ai déjà lu à deux reprises. Pourtant, c’est le cas de cette duologie de Jennifer L.Armentrout que j’apprécie tant. Je rectifie le tir de ne vous en avoir jamais parlé cette année et je vous parle aussi de son second opus.

Résumé :

Andrea Walters est la spécialiste des bêtises en tout genre. Sa seule certitude ? Elle finira saoule avant 22 heures vendredi prochain ! Ses plans de carrière ? Une récente réorientation quelque peu déprimante quand tous ses proches sont en couple et dans la vie active. Aussi, lorsque sa copine Syd lui propose une semaine de vacances entre amis dans un chalet, Andrea n’hésite pas longtemps. Elle y voit l’occasion de faire le point dans un cadre magnifique, de profiter du jacuzzi… et de commettre un nouvel impair en passant sept jours aux côtés de Tanner Hammond. Ce magnifique pompier semble voir clair dans son jeu, et même si Andrea déploie des trésors de mépris et de cynisme en sa présence, il pourrait finir par avoir raison de sa belle assurance…

Mon avis :

On retrouve Andrea et Tanner, les meilleurs amis de Sydney et Kyler du premier opus. Ils s’entretuent presque à chacune de leur conversation. Pourtant, une attirance mutuelle est palpable et un séjour dans un chalet est le meilleur moyen de se découvrir et d’explorer leurs sentiments respectifs. Seulement, les choses ne sont pas si faciles et on va rapidement comprendre que la vie d’Andrea n’est pas aussi rose qu’elle le laisse croire, surtout à Tanner.

L’auteure va mentionner un sujet intéressant : l’alcoolisme chez les jeunes. Andrea en fait les frais et on va la suivre dans son cheminement vers l’arrêt de son addiction. L’auteure l’évoque avec beaucoup d’empathie et de bienveillance avec son personnage. Tanner va être compréhensible comme on espère que les personnes le soient dans la « vraie » vie. Andrea est un personnage qui peut être compliqué à comprendre, elle ne semble pas voir les personnes qui souhaitent l’aider mais en même temps, elle n’est pas consciente de son problème lié à l’alcool donc n’estime pas avoir d’aide. A la première lecture, je l’avais trouvé un peu irritante. Aujourd’hui, avec plus de recul, je la trouve tout à fait logique.

La plume de l’auteure met vraiment en avant les sentiments de ces personnages. Andrea est perdue dans sa vie, dans ses sentiments et ne sait pas les identifier surtout. Tanner est bien sympathique, peut-être trop par moment, mais a tendance à être démonstratif et trop pour Andrea qui se braque. La relation met vraiment du temps à se créer et l’auteure prend son temps pour jouer avec le lecteur, j’ai adoré cette partie là.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette duologie et ce second opus. Je vais bien évidemment continuer de les lire, souvent à la même époque d’ailleurs car je les trouve parfait pour cette saison hivernale.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Un avis sur “À DEMI-MOT – JENNIFER L-ARMENTROUT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s