DE JOIE COULENT MES LARMES – LENA WALKER

Coucou la compagnie,

Début juillet, sur un coup de tête, je me suis faite une commande de livres et je me suis glissée ce petit livres dont je n’avais pas entendu parler. La vérité, c’est que je me suis concentrée sur la couverture et je l’ai acheté sans même lire la couverture. Ça m’arrive de temps en temps et j’aime beaucoup le faire car je suis bien souvent surprise par mes lectures.

BE783304-5589-4162-A09F-5062594DA255

Résumé :

Juriste sans entrain dans un cabinet d’avocats, Romy Bavarois rêve depuis sa plus tendre enfance de présenter le journal télévisé de la plus grande chaîne de France. Au décès de son grand-père, elle décide sans regret de tout quitter et de s’installer chez sa grand-mère à Saint-Tropez. Acceptant un emploi saisonnier de vendeuse de soufflés tropéziens, Romy se laisse vivre jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars. Lui fera-t-il des révélations décisives sur son avenir ? Aura-t-elle enfin l’électrochoc qu’il lui fallait pour sortir de sa douce léthargie et prendre son destin en main ?

Mon avis :

Déjà, je dois dire que j’aime beaucoup la couverture. Je la trouve très belle bien qu’assez sobre. J’ai été rapidement plongé au coeur de l’histoire puisque l’auteure la commence dès les premières pages. On va rencontrer Romy, une jeune femme dont la vie va littéralement partir en cacahuètes en seulement quelques heures. Elle décide de reprendre sa vue en main et déménage sur Paris pour réaliser son rêve de carrière : être présentatrice de télévision.

Concernant le personnage principal, Romy, je dois avouer ne pas toujours la comprendre. Par moment, j’avais envie de la secouer et de lui montrer ce qu’elle avait sous le nez. J’ai beaucoup aimé le personnage de Paul en revanche, très réconfortant et j’avais envie de lui faire un câlin par moment, lui dire que moi je le comprenais par rapport à Romy. Mention spéciale pour Mamilou, la grand-mère de Romy qui est également celle qui l’a éduqué lorsque sa mère est décédée. J’adore ce genre de personnages dans les livres, je les trouve extrêmement réconfort et ils me rappellent des souvenirs de mon enfance.

J’ai bien aimé ma lecture, ce petit roman d’environ 350 pages est un condensé de rebondissements et l’avancée y est rapide peut-être un peu trop par moment d’ailleurs. Pour autant, je n’ai pas été perdue une seule seconde dans ma lecture. En effet, l’auteure m’a emmené dans différentes directions et j’ai eu l’impression, à la fin de ma lecture, qu’il y avait beaucoup plus de pages que 350. Je suis tentée de découvrir davantage l’auteure ce qui est bon signe.

Et vous, vous avez lu ce livre ? Quelles en sont vos impressions ?

Un avis sur “DE JOIE COULENT MES LARMES – LENA WALKER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s